Les ingrédients de l'enfant bilingue

Quels ingrédients pour qu'un enfant devienne (et reste) multilingue ?

En d'autres mots : comment rendre son enfant bilingue ? Ici sont présentés les principaux ingrédients, à réfléchir en fonction de la réalité de chaque famille !

1. l'exposition aux langues

Cet ingrédient est le plus important et il se divise en deux parties : 
Il y a d'abord la qualité de l'exposition : les enfants apprennent à parler une langue quand ils sont en interaction avec un être humain. Ils ont besoin qu'on leur parle à eux directement et qu'ils puissent être actifs dans la conversation (oui oui déjà avec bébé). Ensuite, il y a la quantité d'exposition, c'est-à-dire le temps que l'enfant passe dans chaque langue. Ici la règle est simple, plus un enfant passe d'heures dans une langue, mieux il l'apprendra. Chez un enfant bilingue, impossible qu'il passe 100% de son temps dans chaque langue ; on doit donc diviser son temps en 2 et faire un sorte qu'il passe un max de temps dans chacune de ses langues. 

2. le lieu de vie

Chaque pays à une (ou plusieurs) langue nationale. Par exemple, en France c'est le français. Cette langue est "facile" à transmettre aux enfants puisqu'elle se retrouve partout (c'est la langue "majoritaire") : dans la rue, à l'école, avec les amis, chez le médecin, dans les activités sportives et artistiques, etc. Toutes les autres langues sont appelées "minoritaires" et sont plus difficiles à transmettre puisque bien souvent, elles reposent sur nous uniquement.

3. le besoin de parler

Les enfants sont très pragmatiques avec les langues. Ils fonctionnent souvent comme suit : "si j'ai besoin de la langue pour me faire comprendre, je l'utilise - si je n'en ai pas besoin, à quoi bon l'utiliser?". Voilà pourquoi certains enfants vous répondent en français alors que vous leur parlez espagnol ; parce qu'ils savent que vous comprenez les deux langues. Donc c'est à vous de créer le besoin : en les laissant seuls avec leurs grands-parents monolingues par exemple.

4. la valorisation des langues

Est-ce que les langues, les cultures et le multilinguisme sont valorisés autour de votre enfant ? Un enfant aura tendance à s'attacher à ce qui est positivement représenté. Donc plus il sera fier de ses langues (et culture.s), plus il aura tendance à les utiliser !

5. l'âge de l'enfant

Prenez-vous avantage de l'enfance ? C'est la période où vous avez un maximum d'influence sur les langues de votre mini ! Alors quand commencer ? Dès la naissance si c'est possible. Si non, pas de panique. On peut tout à fait introduire une 2e/3e langues durant l'enfance. Mais à l'adolescence, ça ne dépendra plus de vous mais bien de la motivation de votre ado. 

6. la préférence de l'enfant

Les enfants peuvent préférer une langue, souvent celle dans laquelle ils sont le plus confortables. Mais cette préférence peut changer lorsqu'ils grandissent (ex : devenir la langue de l'école). Du côté des parents, il est parfois nécessaire de résister à cette préférence si on souhaite que notre enfant parle ses deux langues.

Et tous ces ingrédients mènent à une stratégie langagière familiale (qui parle quelle langue dans quel contexte). Quelle est la bonne stratégie pour votre famille ? Celle qui prendra en compte tous ces ingrédients tout en étant naturelle à utiliser ! On se retrouve en coaching parental pour discuter de tout ça ☺

Retour au blog

Laisser un commentaire

Julia Boulanger

J'ai étudié le bilinguisme chez l'enfant au niveau Master et Doctorat. Aujourd'hui, j'accompagne des familles d'enfants multilingues et développe des produits uniques pour vos minis bilingues. Je vous partage ici des informations à la fois scientifiquement valides et ancrées dans la vraie vie 😀